1991_Mazda_787B_(_LeMans_winner_)_017_2163

Oui, le bruit des moteurs est important.

Le bruit ? Quel bruit ? La F1 est touchée par le silence des nouveaux moteurs V6. Un vrai problème ou une crise passagère ?

Le bruit d’un moteur est important. Il l’a toujours été. La crise « sonore » qui touche actuellement la F1 n’est pas à prendre à la légère, et témoigne bien de l’importance que tient ce bruit de moteur, cette sonorité si particulière que nous aimons, et qui, pourtant, est en voie de disparition. Et si le mal qui touche le circus de la F1 se généralisait aux autres compétitions, et touchait l’endurance ? Lire la suite

2014-Prologue-Castellet--nr14.JPG_hd

WEC 2014 : Porsche fait une rentrée des classes brillante lors du Prologue.

Avec un temps de 1:41.289, la Porsche 919 Hybrid n°20 est la voiture la plus rapide de ces deux premières journées d’essais organisées en guise de « prologue » avant le début de saison à Silverstone dans deux semaines. Pour son retour au sommet de l’endurance, Porsche a impressionné avec ce temps qui place les Audi R18 e-tron quattro et Toyota TS040 Hybrid à 1 seconde pleine !

Porsche, Audi et Toyota s’affrontaient pour la première fois en piste. Nous avons plongé la tête dans les statistiques pour comprendre qui est le vainqueur de ce premier week-end d’observation.

Il n’y a pas que le chrono pur qui donne des signes de satisfaction côté Allemand. En regardant en détail les statistiques de ces deux premières journées de confrontation, il est déjà possible d’y voir que les Porsche sont prêtes, et très affûtées ! Lire la suite

Roll Out Test

WEC 2014 : Audi, Porsche et Toyota en essais avant le début de saison

Abu Dhabi, Bahrein, Paul Ricard, Monza ou encore Sebring… Depuis le début d’année, Audi, Toyota et Porsche continuent les séances d’essais privés, en Europe, aux Etats-Unis ou au Moyen-Orient, avant le lancement officiel de la saison. La première course se déroulera en Angleterre, à Silverstone, le 20 avril prochain. D’ici là, il y a encore du travail, de la préparation, d’ultimes modifications pour bien préparer cet exercice 2014 qui s’annonce relevé. Lire la suite

Départ des 24 Heures du Mans 2013

Les 56 engagés aux 24 Heures du Mans 2014

Révolution. « 2013 célébrait le passé, en 2014, place au futur » lance Pierre Fillon, le Président de l’Automobile Club de l’Ouest, en guise d’introduction. 2014 s’annonce comme le début d’une nouvelle ère, avec un nouveau règlement, et… un nouveau logo ! Les 24 Heures du Mans deviennent les 24 Heures Le Mans. Pas très juste au niveau de la langue, mais dans la logique du statut actuel du Mans, épreuve internationale, au rayonnement mondial. Lire la suite

Mecum Kissimmee 2014 : surenchère à l’américaine !

Kissimmee. Ce n’est peut-être pas la ville que vous connaissez le plus dans le domaine des ventes aux enchères de voitures classiques. Et pourtant ! Il n’y a pas que Scottsdale où de belles auto changent de main en début d’année. Kissimmee, en Floride, se positionne comme un incontournable.

Mecum-Kissimmee-2014-0914

3000 voitures, de l’Audi TT de votre voisin à une Corvette prototype développée avant Le Mans, en passant par une DP, des voitures de Nascar, une Porsche 911 RSR… De la folie, avec une touche américaine. Welcome. Lire la suite

La Corvette DP du Action Express Racing remporte les 24 Heures de Daytona 2014

Les DP ont largement dominé la 52e édition des 24 Heures de Daytona. Promise à un affrontement sans précédent entre DP et LMP2, cette version 2014 fut finalement vite verrouillée par les DP, tant avec des motorisations Chevrolet que Ford. Impuissantes, les P2 ne firent jamais en position inquiétante. Alors qu’au milieu de la nuit, c’est la marque à l’ovale qui était en position de force, les Corvette DP ont pris le pouvoir, pour signer un quadruplé.

24-heures-de-daytona-2014-0404

Les nombreuses périodes de neutralisation ont haché la course, et permis de maintenir un suspense jusque dans les tous derniers moments pour la victoire au général. Lire la suite

Hugues de Chaunac en visite aux 24 Heures de Daytona

Hugues de Chaunac, responsable d’Oreca, était de passage ce week-end en Floride. Un voyage pour venir rencontrer les clients, qui roulent avec des Oreca 03 ou des Formula Le Mans, sur les terres d’un exploit resté mythique, la victoire, au général, avec une Viper, en 2000. Il a accepté de répondre à quelques questions.

hugues-de-chaunac-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-4674

Belle réussite pour Oreca, d’avoir autant de voitures sur la grille. C’est une fierté d’avoir aujourd’hui une aussi belle représentation ?

Oui, bien entendu. Les 24 Heures de Daytona, c’est une épreuve très importante, parmi les plus mythiques. Avoir plus de 10 voitures au départ, c’est un beau succès pour Oreca, et l’activité constructeur que nous avons lancé il y a maintenant 5 ans. C’est un endroit que nous connaissons bien, car nous avons gagné ici avec la Viper GTS-R en 2000. Avoir 10 voitures au départ, cela nous permet d’espérer d’en avoir 1 ou 2 sur le podium en fin d’épreuve.  Lire la suite

Daytona 2014 : les Corvette DP aux trois premières places à 4 heures de l’arrivée

Si l’ordre reste encore à déterminer, et la bataille pour la victoire finale encore ouverte, le succès ne devrait pas échapper aux Corvette DP dans cette édition 2014 des 24 Heures de Daytona. L’édition du renouveau, de la nouvelle ère qui voit la fusion de l’ALMS et du Grand-Am, aura finalement largement tourné à l’avantage des anciennes pensionnaires du championnat Grand-Am.

end-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-6011

Les P2 ne se sont que très rarement montrées dangereuses pendant ces 24 Heures de Daytona. Oak Racing, retardé par des soucis d’alternateurs, à longtemps conservé sa position dans le top 10. Alors qu’il ne reste que quelques heures de course, la mieux placée des ex-P2 est l’Oraca 03 Nissan de l’équipe Muscle Milk Pickett Racing, 5e, à plus d’1 tour.

Lire la suite

carnet-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-4627

24 Heures de Daytona 2014 : Carnet de voyage 2

Une arène, avec des gladiateurs.
Le Daytona International Speedway, c’est un peu une arène moderne, dans laquelle des pilotes se battent, sous nos yeux. Aucun autre circuit ne peut mieux correspondre à cette description. Construit avec son banking, le circuit de Daytona est un ovale, protecteur, réconfortant. On y rentre pour la week-end. On ressort, de temps en temps, pour aller dans les gradins extérieurs.

carnet-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-4627

Il existe quelques codes à respecter. Les tram, sorte de pick-up qui tirent des remorques améliorées dans lesquelles les gens s’asseyent, permettent de faire le trajet entre l’intérieur et l’extérieur. Les bus, fermés, ne circulent eux qu’à l’intérieur. Pour accéder aux tribunes, il faut son billet « grandstands ». Pour accéder à l’intérieur du circuit, il faut son billet « infiled ». Infield ou grandstands ? En fait, il ne faut pas vraiment choisir. Il faut faire les deux. Lire la suite

Daytona, la nuit

En Floride, en Janvier, le coucher de soleil intervient très tôt, et juste avant 18h00, l’intensité lumineuse commence à baisser. Les rayons du soleil ne reviennent que le lendemain, avec le lever du soleil, après de 07h15. Et alors ? La nuit est un élément très important, essentiel même pour les 24 Heures de Daytona.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-nuit-GB-3603

Après le départ de la course, qui est donné à 14h10, les pilotes voient la nuit arriver très rapidement. Lorsque le soleil revient sur le circuit le dimanche, les 3/4 de l’épreuve se sont déroulés de nuit. Il ne reste alors plus qu’un petit tiers de course. Lire la suite

24 Heures de Daytona 2014 : le point après 12 heures de course

Les 24 Heures du Daytona 2014 constituent la première épreuve du nouveau championnat TUSC (Tudor United SportsCar Championship). Une nouvelle ère de l’endurance américaine, avec de grandes ambitions. A la mi-course, la bataille tient toutes ses promesses en tête de course entre les DP. 5 voitures sont toujours dans le même tour et se disputent la tête au gré des neutralisations.

02-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-6413

En GT, Porsche a clairement pris l’avantage, avec ses deux machines officielles en tête, tandis qu’en GTD, c’est une Ferrari qui mène la danse.

Dès la première heure de course, l’équipe Action Express Racing et sa Corvette DP n°5 prenait les commandes. Joao Barbosa menait la course, profitant d’un ravitaillement très rapide, sous régime de neutralisation, après la sortie d’une concurrent en GT. Du coté des GT justement, le début de course fut marqué par une bataille entre les Porsche officielles et les Viper SRT. Légèrement en retrait, les Corvette et les BMW restaient en observation, pour profiter des éventuels soucis.

Peu avant les 3 heures de course, un accident terrible est survenu entre Memo Gidley sur la voiture n° du GAINSCO/Bob Stallings Racing Corvette DP n°99 et Matteo Malucelli, sur la Ferrari Risi Competizione F458 n°62. Un accident d’une rare violence, qui a poussé les officiels à sortir le drapeau rouge pour plus d’une heure. Les deux pilotes, à l’heure actuelle, sont OK. Ils sont conscients et parlent, et sont à l’hôpital.

Après cette période d’interruption, la course a pu reprendre… Christian Fittipaldi, sur la voiture du Action Express était alors en tête. Mais la première place change, au gré des ravitaillements. L’équipe du Wayne Taylor Racing n’est pas loin, puis c’est au tour du Chip Ganassi Racing de passer en tête, et de marquer 1 point, en occupant la première place au moment des 6 heures de course.

Alors que la mi-course est arrivée, 6 voitures sont encore dans le même tour. En GTLM, Les Porsche imposent leur rythme, mais rien n’est encore joué.

Chip Ganassi Racing – Riley DP Ford EcoBoost n°02
Action Express Racing – Corvette DP Chevrolet n°9
Wayne Taylor Racing – Corvette DP Chevrolet n°10
Spirit Of Daytona – Corvette DP Chevrolet n°90
Michael Shank Racing with Curb/Agajanian – Riley DP Ford EcoBoost n°02 n°60
Action Express Racing – Corvette DP Chevrolet n°5

Patrick Pilet : « A Daytona, on atteint les 290 km/h »

Le français Patrick Pilet est engagé sur une Porsche 911 RSR officielle, en catégorie GTLM, pour ces 24 Heures de Daytona 2014. Pilote usine depuis 2008, il va chercher à accrocher à son palmarès une victoire de catégorie, contre les Viper, Corvette, BMW et autres Ferrari. Une mission compliquée, mais à laquelle il croit fermement.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-porsche-991-RSR-GB-5499

Comment se comporte la voiture ici ? Ce premier affrontement de l’année est plutôt bon pour le moment ?

« Sur le papier, nous étions plus pessimistes que dans les faits, car nous n’avons pas la balance de performances la plus avantageuse… Nous avons développé un très bon kit aéro pour Daytona, qui nous aide énormément, car nous avons très peu de trainée, dans les lignes droites. C’est important car c’est le seule circuit américain qui se rapproche du Mans, car on atteint les 290 km/h ici. Nous avons été surpris de la performance sur un tour, reste à confirmer en course. Daytona, c’est 22h tranquille, et 2h à fond complet ». Lire la suite

Daytona International Speedway : une arène du sport-automobile

Le Daytona International Speedway est une piste de course, située à Daytona Beach, en Floride. La piste a été construite en 1958 par le fondateur de la NASCAR, William France, afin d’accueillir la course qui se tenait sur la plage de Daytona Beach.

DIS-Daytona-24-Hours-TUSC-GB-0048

La conception encaissée du circuit avec son banking permet des vitesses plus élevées que sur d’autres circuits routiers, et donne aux fans une meilleure vue des voitures. Daytona, c’est un emblème de la course américaine… Lire la suite

Patrick Dempsey lance sa saison 2014 à Daytona

Acteur, mais aussi pilote, Patrick Dempsey avoue qu’il aimerait passer plus de temps derrière un volant, pour assouvir sa passion de la vitesse et de la course automobile. Alors qu’il devrait de nouveau participer aux 24 Heures du Mans en juin prochain avec sa propre équipe (Dempsey Racing), il débute son année avec les 24 Heures de Daytona. Une course qu’il connait bien, dans laquelle il a déjà eu l’occasion de briller. Il nous a accordé quelques minutes pour évoquer cette édition 2014 très attendue.

dempsey-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-2528

Daytona est un circuit où Patrick Dempsey a de bons souvenirs, avec la 3e place décrochée en catégorie GT en 2011, à l’époque avec une Mazda RX-8. L’histoire peut-elle se répéter cette année ? « Nous avons un bon ensemble avec la Porsche. Je suis très satisfait de la collaboration avec cette marque, et je suis heureux de lancer une deuxième année avec une 911. Coté pilote, comme coté team, je pense que nous avons tout ce qu’il faut pour viser haut, et pourquoi pas la victoire en catégorie GTD« . Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-ambiance-CB-0381

24 Heures de Daytona 2014 : Carnet de voyage 1

Daytona Beach, Floride.
24 janvier 2014.

Cher passionné d’endurance,
je t’écris depuis Daytona Beach, où la météo est, selon les locaux, exceptionnellement fraîche pour la saison. Je m’attendais à découvrir le soleil de la Floride, mais le vent et le froid ont décidé de s’inviter en cette période de l’année. Qu’importe.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-ambiance-CB-0381

Je suis venu ici pour découvrir les 24 Heures de Daytona, et j’y ai trouvé exactement ce que je suis venu chercher. Bien loin de l’ambiance de forêt du Nurburgring (tu te souviens sans doute de mon excursion au Karussell), très loin de l’atmosphère ressourçante de Spa-Francorchamps, le Daytona International Speedway est unique. J’ai déjà visité un « speedway » à l’Européenne, celui de Valence. Mais ici, tout est plus grand, plus beau, plus américain. Si les 24 Heures de Daytona ont vu le jour pour imiter Le Mans, les différences restent énormes. Lire la suite

24 Heures de Daytona 2014, une renaissance ?

Les 24 Heures de Daytona inaugurent cette année le nouveau championnat d’endurance aux Etats-Unis, le TUDOR United SportsCar Championship (TUSC). Depuis la première édition, en 1966, les 24 Heures de Daytona ont vu défiler les meilleures équipes et les meilleurs pilotes. Le chapitre qui s’ouvre, avec cette édition 2014, pour aider à redonner aux 24 Heures de Daytona leur rayonnement passé.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-3619-2

L’endurance, c’est Le Mans. Les américains sont nombreux à venir jusque dans la Sarthe pour voir, et participer aux 24 Heures du Mans. Depuis les années 30, les constructeurs et spectateurs d’outre-atlantique ne cachent pas leur amour pour Le Mans. Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-3304

Sébastien Bourdais à la conquête des 24 Heures de Daytona 2014

Sébastien Bourdais tentera de débuter sa saison 2014 par un succès aux 24 Heures de Daytona. Engagé sur la Corvette DP n°5 du Action Express Racing, le natif du Mans nous a confié son ressenti avant de se lancer pour la séance d’essai nocturne. Il évoque ce premier rendez-vous du nouveau championnat Tudor United Sportscar Championship, et l’avenir.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-3304

Une DP est en pole position, ta voiture est à la quatrième place. Les DP semblent dominer les anciennes P2 pour ce premier rendez-vous de l’année. Avez vous pu voir, toi ou tes équipiers, cet écart entre vous sur la piste ?

L’équipe espérant faire la pole, mais c’est une course de 24 Heures, donc la position en qualification ne veut pas dire grand-chose. Ce qui compte c’est l’équilibre de l’auto, et sa performance sur la durée. De ce coté, nous sommes un peu en difficultés. Cela ne me surprend pas de ne pas être en pole, car nous avons du mal à trouver du grip, et savoir comment faire fonctionner l’ensemble de meilleure manière. Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-3224

Les DP dominent les essais aux 24 Heures de Daytona 2014

Après deux séances d’essais libres disputées sur le Daytona Internation Speedway, les concurrents des différentes catégories ont disputé des séances qualificatives, distinctes selon les classes. A ce petit jeu, c’est une Corvette DP, celle de Gurney, Fogarty, Gidlet et Law qui décroche la pole position. En 1:38.270, l’équipe GAINSCO  / Bob Stallings Racing mène la meute, avec le reste des DP dans la foulée… La première voiture de l’ancienne catégorie P2 est à la 11e place seulement, en 1:39.829.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-3224

Après la séance d’essais qualificatifs des 24 Heures de Daytona 2014, on y voit désormais un peu plus clair sur l’équivalence entre les DP et prototypes ex-P2. Les 10 premières places sur la grille seront occupées par des DP (avec la DeltaWing intercalée à la 8e place). Les P2 victimes d’une mauvaise équivalence ? La Nissan Oreca de l’équipe Muscle Milk Pickett Racing accuse un retard de 1,559 seconde. Derrière, les HPD ARX-03b de chez Extreme Speed Motorsports, pourtant bien armées sur le papier, doivent laisser filer plus de 3,5 secondes, et se retrouvent au milieu d’un plateau de Formula Le Mans. Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-2184

Daytona : là où tout à commencé pour le Corvette Racing

Il y a 15 ans, Corvette Racing débarquait sur la scène de l’endurance pour la première fois, avec sa C5R. Il y a 13 ans, Corvette Racing a remporté une victoire au général lors des 24 Heures de Daytona. Maintenant, avec 90 victoires à travers le monde, 7 aux 24 Heures du Mans, et 10 titres en American Le Mans Series,

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-2184

Corvette Racing se lance un nouveau défi. De retour à Daytona, GM fait débuter sa C7R, qui entend poursuivre la domination de la marque américaine sur le GT. Lire la suite

Conte moderne de l'endurance