Le Thiriet by TDS Racing s'impose au Castellet

Thiriet by TDS Racing s’impose aux 6 Heures du Castellet

La première manche 2012 de l’European Le Mans Series se tenait ce week-end au circuit Paul Ricard. Les 6 Heures du Castellet ont donné lieu à un final passionnant et incertain entre trois écuries en lice pour la victoire. L’écurie Thiriet by TDS Racing, djà devant lors des essais qualificatifs, remporte la première course d’un championnat « victime » de son faible plateau… qui se retrouvera maintenant en juillet, la manche Belge de Zolder étant annulée, faute d’un nombre de concurrents suffisant.

Victoire pour le Thiriet by TDS Racing

C’est finalement l’Oreca 03-Nissan de l’écurie Thiriet by TDS Racing du duo Beche/Thiriet qui s’impose avec un tour d’avance sur la voiture sœur de la jeune structure de Sébastien Loeb confiée à l’équipage Sarrazin/Minassian/Marroc et la Lola B12/80 Coupe-Judd de Buurman/Sims/Stirling (Status GP).

Le Thiriet by TDS Racing s'impose au Castellet

Le Thiriet by TDS Racing s'impose au Castellet © Frederic Le Floch / DPPI

Autre sérieuse prétendante, la Zytek-Nissan de Greaves Motorsport – écurie championne en titre de la catégorie – termine au pied du podium après avoir perdu un élément de carrosserie en piste, synonyme de passage dans la pit-lane, puis plus tard écopé d’un stop and go.

Oreca 03 du Thiriet by TDS Racing © Frederic Le Floch / DPPI

Le début de course était serré entre le Status GP et l’équipe Thiriet by TDS Racing. La Morgan Judd du Oak Racing se classe à une décevante 6e place, les hommes de Jacques Nicolet ne sont pas dans le coup en ce début de saison, comme lors des 12 Heures de Sebring.

Ferrari décroche le GT

Victorieuse de la catégorie GTE Pro, la Ferrari 458 Italia de Walker/Cocker (JMW Motorsport) a eu raison de celle pilotée par Melo/Frezza (JMB Racing), créditée de la pole position, qui termine à seulement 1 »074 des vainqueurs.

Ferrari 458 JMW en bataille avec la Porsche IMSA Matmut © Julie Sueur / DPPI

Les deux Ferrari devancent la Porsche 911 RSR de l’équipage Goossens/Soulet reléguée à un tour et qui se console avec la victoire en GTE Am. Jonny Cocker réussi un trè beau retour en endurance avec cette victoire (lui que l’on avait vu chez Drayson Racing avec une Lola). L’écart final est digne du championnat American Le Mans Series, mais le nombre de concurrents est trop maigre…

Ligne droite du Mistral © Julie Sueur / DPPI

La manche de Zolder disparaît du calendrier

Le championnat ELMS 2012 se voit ainsi amputé d’une course, les 6 Heures de Zolder. « Cette décision a été prise au regard du nombre de concurrents inscrits à la manche belge (19) insuffisant pour satisfaire au meilleur déroulement et aux retombées d’une course d’Endurance de 6 Heures » explique le communiqué de presse officiel. « Les différentes parties prenantes de l’European Le Mans Series ont décidé de se donner le temps de réunir au minimum 25 voitures pour la manche de Donington (13-14-15 juillet)« . Une sage décision que de vouloir réunir un plateau consistant, mais l’ELMS est fragilisé, dès son lancement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>