Comparatif R15 / R18

Le Mans // Les 4 raisons pour lesquelles Audi est passé à un prototype fermé

Comparatif R15 / R18

Audi s’attaquera cette année aux 24 Heures du Mans 2011 avec une toute nouvelle voiture, la R18. Première voiture fermée depuis la R8C de 1999, la R18 marque un tournant pour la marque danss a participation aux 24 Heures du Mans. Pendant plus de 10 ans, c’est en effet avec un prototype ouvert que la marque aux 4 anneaux s’est imposée. Le changement de concept était inévitable pour 2011, en voici les 4 raisons principales.

La réduction de la puissance moteur change les priorités

Le nouveau règlement proposé par l’ACO vise à réduire la puissance des propulseurs qui est ramenée à environ 520 chevaux. Ces moteurs doivent émettre moins de CO2 et consommer moins de carburant, l’ACO essayant déjà de penser au futur de la course automobile. C’est aussi pour un motif sécuritaire que l’organisateur souhaitait ces nouveaux moteurs. Le but, ralentir les auto, pour que les temps au tout soient au dessus de la barre des 3:30. Avec un V6 TDI de conception nouvelle, Audi, tout comme Peugeot, a déjà cassé cette limite des 3:30. On peut s’attendre à une pole position pendant les 24 Heures du Mans aux alentours des 3:23.

Tom Kristensen et son nouveau jouet

Puissance limitée, mais terrain de jeu identique. La donne est simple pour Audi lorsque l’ACO publie son nouveau règlement : compenser la réduction de puissance, en optimisant les autres secteurs. La R18 adopte ainsi le concept Ultra Lightweight Technology (légèreté de conception) et joue à fond la carte de l’aérodynamique.

Le circuit de la Sarthe est caractérisé par de longues lignes droites

Bien qu’il ait changé au cours des années, et qu’il ne dispose plus de la grande ligne droite des Hunaudières, le circuit du Mans se caractérise toujours par de grandes lignes droites, et des vitesses élevées. Cet élément, qui rend le circuit de la Sarthe unique en son genre, n’oblige pas obligatoirement à construire des voitures fermées, comme en témoigne le plateau qui reste toujours composé de nombreuses barquettes. « Une voiture fermée n’est pas nécessairement plus efficace« , souligne le Dr Martin Mühlmeier, Directeur des Technologies chez Audi Sport.

Audi R18 dans les Hunaudières

« Les voitures de course conçues pour générer de très haut niveau d’appuis, en Formule 1 par exemple, sont des modèles « ouverts » très efficaces ». Audi cherche une faible traînée, et la puissance du moteur réduite, combinée aux longues lignes droites du Mans, rend une voiture fermée bien plus efficace qu’une voiture ouverte. L’Audi R18 est pensée pour Le Mans, et sans cesse adaptée aux autres circuits ou elle est engagée.

L’Audi R18 est pensée pour Le Mans, et sans cesse adaptée aux autres circuits ou elle est engagée.

Le Dr. Wolfgang Ullrich est un peu nostalgique face à l’abandon des prototypes ouverts… « J’ai vraiment aimé les barquettes, mais il y a de beaux prototypes fermés, et je pense que la R18 TDI en est un exemple typique »

Le changement de pilote n’est plus un élément clé

Ce n’est plus seulement l’efficacité aérodynamique qui joue un rôle dans la décision de construire un prototype ouvert ou fermé. Le règlement sportif développé au cours des dernières années a réduit à néant l’un des avantages décisifs du roadster, à savoir les changements de pilote rapides.

Intervention aux stands sur l'Audi R18

Le changement de pneus au Mans prend maintenant beaucoup plus de temps en raison de la limitation du nombre de mécaniciens autorisés à travailler simultanément sur la voiture . Par conséquent, un changement de pilote rapide n’est plus un facteur décisif… et les temps aux stands sont sensiblement les mêmes avec une voiture ouverte ou fermée. Ajoutez-cela dans l’équation puissance moteur + ligne droite, et le choix d’un prototype fermé se confirme.

L’intégration des nouveaux éléments du règlement 2011 est obligatoire

La nageoire (ou l’aileron de requin selon vos préférences), prévus par la réglementation, qui s’étend entre le cockpit et l’aileron arrière, doit contribuer à réduire la vitesse dans le cas d’un tête à queue. Cet appendice aérodynamique a aussi et surtout une influence considérable sur la conception de la R18 TDI. « L’intégration de la nageoire dans l’aérodynamique globale du véhicule est le résultat d’une analyse approfondie », explique Axel Löffler. Il fallait pour Audi intégrer les aspects sécurité sans créer de pertes sur l’efficacité globale… ce qui a nécessité de nouvelles approches au cours du développement. »

Aileron de l'Audi R18

Audi Sport a tenté d’intégrer l’aileron dans l’ensemble du concept aérodynamique du véhicule. Il en résulte des supports d’aileron arrière qui touchent presque l’aileron de requin, tandis que la place centrale de l’unique échappement vise elle aussi à produire un concept « global ». Ainsi, en dépit de la puissance du moteur réduite significativement « nous atteignons presque la même vitesse de pointe et les niveaux d’appuis sont comme l’année dernière avec la R15 TDI » explique le Dr Wolfgang Ullrich.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>