ELMS : début de saison avec les 6 Heures du Castellet

Les engagés pour la saison ELMS 2012

Après le Championnat du Monde d’Endurance qui débutait mi-mars à Sebring (et par la même occasion l’ALMS), c’est au tour du championnat European Le Mans Series (ELMS) de se lancer ce week-end, avec les désormais habituelles 6 Heures du Castellet. Retour en piste pour une nouvelle saison d’Endurance désormais placée sous le sigle European Le Mans Series, et qui voit la catégorie LMP2 passer à la pointe, les P1 n’étant désormais autorisées qu’un Championnat du Monde. 23 voitures se sont officiellement inscrites pour la première manche 2012 qui se disputera les 31 mars et 1er avril sur le circuit Paul Ricard.

L’âge d’or de (feu) le championnat Le Mans Series semble bien loin, et pourtant, ce maigre plateau (tout comme celui du Championnat du Monde en Belgique pour le mois de mai), masque une belle sélection d’équipes : 12 LMP2 seront là, avec notamment l’écurie Greaves Motorsport qui s’est fixée comme objectif de conquérir un deuxième titre d’affilée dans la catégorie et compte pour parvenir à ses fins sur le trio Alex Brundle/Lucas Ordenez/Tom Kimber‐Smith au volant de la Zytek‐Nissan.

Les engagés pour la saison ELMS 2012

Le Greaves Motorsport arbore le n°1 pour la saison 2012 d'European Le Mans Series © Frédéric Le Floch / DPPI

Nouveauté 2012, l’équipe Sébastien Loeb Racing qui effectuera ses débuts avec une Oreca 03‐Nissan livrée tardivement et dont le montage aura été achevé quelques jours auparavant. Avec Stéphane Sarrazin et Nicolas Minassian au volant (22 participations aux 24 Heures du Mans à eux deux) le Sébastien Loeb Racing peut prétendre à viser les vaants-postes, dès cette première course. La Morgan‐Judd de l’équipage Jacques Nicolet/Guillaume Moreau/Dominik Kraihamer qui s’est montrée la plus rapide lors des essais officiels des 9‐10 mars va sans doutes aussi se mêler à la bataille.

Double programme ELMS et WEC pour le Oak Racing en 2012

Double programme ELMS et WEC pour le Oak Racing en 2012

Parmi les autres écuries équipées de châssis Oreca 03 à moteur Nissan, citons parmi les plus en vues Thiriet by TDS Racing, ou l’écurie Boutsen Ginion Racing avec Sebastian Buemi, ex pilote F1 Toro Rosso, aujourd’hui 3e pilote Red Bull Racing, qui épaulera Jack Clarke et Bastien Brière.

Le GT semble lui un peu triste : La catégorie GTE Pro sera affaire de Ferrari avec trois 458 Italia inscrites par les structures Kessel Racing, JMW Motorsport et JMB Racing. A celles‐ci s’ajoute celle d’AF Corse alignée en GTE Am. L’opposition sera menée par la Porsche d’IMSA Performance Matmut et celle de Prospeed Competition, ainsi que l’Aston Martin Vantage de Gulf Racing.

Posté par

Endurance Magazine est un blog pour les passionnés d'endurance et de sport auto créé par Geoffroy Barre, qui suit les 24 Heures du Mans depuis 1993 et se rend sur les meetings ELMS / WEC. Rejoignez moi sur mon profil

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>