Archives pour la catégorie Actualités

Roll Out Test

WEC 2014 : Audi, Porsche et Toyota en essais avant le début de saison

Abu Dhabi, Bahrein, Paul Ricard, Monza ou encore Sebring… Depuis le début d’année, Audi, Toyota et Porsche continuent les séances d’essais privés, en Europe, aux Etats-Unis ou au Moyen-Orient, avant le lancement officiel de la saison. La première course se déroulera en Angleterre, à Silverstone, le 20 avril prochain. D’ici là, il y a encore du travail, de la préparation, d’ultimes modifications pour bien préparer cet exercice 2014 qui s’annonce relevé. Lire la suite

Départ des 24 Heures du Mans 2013

Les 56 engagés aux 24 Heures du Mans 2014

Révolution. « 2013 célébrait le passé, en 2014, place au futur » lance Pierre Fillon, le Président de l’Automobile Club de l’Ouest, en guise d’introduction. 2014 s’annonce comme le début d’une nouvelle ère, avec un nouveau règlement, et… un nouveau logo ! Les 24 Heures du Mans deviennent les 24 Heures Le Mans. Pas très juste au niveau de la langue, mais dans la logique du statut actuel du Mans, épreuve internationale, au rayonnement mondial. Lire la suite

La Corvette DP du Action Express Racing remporte les 24 Heures de Daytona 2014

Les DP ont largement dominé la 52e édition des 24 Heures de Daytona. Promise à un affrontement sans précédent entre DP et LMP2, cette version 2014 fut finalement vite verrouillée par les DP, tant avec des motorisations Chevrolet que Ford. Impuissantes, les P2 ne firent jamais en position inquiétante. Alors qu’au milieu de la nuit, c’est la marque à l’ovale qui était en position de force, les Corvette DP ont pris le pouvoir, pour signer un quadruplé.

24-heures-de-daytona-2014-0404

Les nombreuses périodes de neutralisation ont haché la course, et permis de maintenir un suspense jusque dans les tous derniers moments pour la victoire au général. Lire la suite

Hugues de Chaunac en visite aux 24 Heures de Daytona

Hugues de Chaunac, responsable d’Oreca, était de passage ce week-end en Floride. Un voyage pour venir rencontrer les clients, qui roulent avec des Oreca 03 ou des Formula Le Mans, sur les terres d’un exploit resté mythique, la victoire, au général, avec une Viper, en 2000. Il a accepté de répondre à quelques questions.

hugues-de-chaunac-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-4674

Belle réussite pour Oreca, d’avoir autant de voitures sur la grille. C’est une fierté d’avoir aujourd’hui une aussi belle représentation ?

Oui, bien entendu. Les 24 Heures de Daytona, c’est une épreuve très importante, parmi les plus mythiques. Avoir plus de 10 voitures au départ, c’est un beau succès pour Oreca, et l’activité constructeur que nous avons lancé il y a maintenant 5 ans. C’est un endroit que nous connaissons bien, car nous avons gagné ici avec la Viper GTS-R en 2000. Avoir 10 voitures au départ, cela nous permet d’espérer d’en avoir 1 ou 2 sur le podium en fin d’épreuve.  Lire la suite

Daytona 2014 : les Corvette DP aux trois premières places à 4 heures de l’arrivée

Si l’ordre reste encore à déterminer, et la bataille pour la victoire finale encore ouverte, le succès ne devrait pas échapper aux Corvette DP dans cette édition 2014 des 24 Heures de Daytona. L’édition du renouveau, de la nouvelle ère qui voit la fusion de l’ALMS et du Grand-Am, aura finalement largement tourné à l’avantage des anciennes pensionnaires du championnat Grand-Am.

end-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-6011

Les P2 ne se sont que très rarement montrées dangereuses pendant ces 24 Heures de Daytona. Oak Racing, retardé par des soucis d’alternateurs, à longtemps conservé sa position dans le top 10. Alors qu’il ne reste que quelques heures de course, la mieux placée des ex-P2 est l’Oraca 03 Nissan de l’équipe Muscle Milk Pickett Racing, 5e, à plus d’1 tour.

Lire la suite

24 Heures de Daytona 2014 : le point après 12 heures de course

Les 24 Heures du Daytona 2014 constituent la première épreuve du nouveau championnat TUSC (Tudor United SportsCar Championship). Une nouvelle ère de l’endurance américaine, avec de grandes ambitions. A la mi-course, la bataille tient toutes ses promesses en tête de course entre les DP. 5 voitures sont toujours dans le même tour et se disputent la tête au gré des neutralisations.

02-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-6413

En GT, Porsche a clairement pris l’avantage, avec ses deux machines officielles en tête, tandis qu’en GTD, c’est une Ferrari qui mène la danse.

Dès la première heure de course, l’équipe Action Express Racing et sa Corvette DP n°5 prenait les commandes. Joao Barbosa menait la course, profitant d’un ravitaillement très rapide, sous régime de neutralisation, après la sortie d’une concurrent en GT. Du coté des GT justement, le début de course fut marqué par une bataille entre les Porsche officielles et les Viper SRT. Légèrement en retrait, les Corvette et les BMW restaient en observation, pour profiter des éventuels soucis.

Peu avant les 3 heures de course, un accident terrible est survenu entre Memo Gidley sur la voiture n° du GAINSCO/Bob Stallings Racing Corvette DP n°99 et Matteo Malucelli, sur la Ferrari Risi Competizione F458 n°62. Un accident d’une rare violence, qui a poussé les officiels à sortir le drapeau rouge pour plus d’une heure. Les deux pilotes, à l’heure actuelle, sont OK. Ils sont conscients et parlent, et sont à l’hôpital.

Après cette période d’interruption, la course a pu reprendre… Christian Fittipaldi, sur la voiture du Action Express était alors en tête. Mais la première place change, au gré des ravitaillements. L’équipe du Wayne Taylor Racing n’est pas loin, puis c’est au tour du Chip Ganassi Racing de passer en tête, et de marquer 1 point, en occupant la première place au moment des 6 heures de course.

Alors que la mi-course est arrivée, 6 voitures sont encore dans le même tour. En GTLM, Les Porsche imposent leur rythme, mais rien n’est encore joué.

Chip Ganassi Racing – Riley DP Ford EcoBoost n°02
Action Express Racing – Corvette DP Chevrolet n°9
Wayne Taylor Racing – Corvette DP Chevrolet n°10
Spirit Of Daytona – Corvette DP Chevrolet n°90
Michael Shank Racing with Curb/Agajanian – Riley DP Ford EcoBoost n°02 n°60
Action Express Racing – Corvette DP Chevrolet n°5

Patrick Pilet : « A Daytona, on atteint les 290 km/h »

Le français Patrick Pilet est engagé sur une Porsche 911 RSR officielle, en catégorie GTLM, pour ces 24 Heures de Daytona 2014. Pilote usine depuis 2008, il va chercher à accrocher à son palmarès une victoire de catégorie, contre les Viper, Corvette, BMW et autres Ferrari. Une mission compliquée, mais à laquelle il croit fermement.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-porsche-991-RSR-GB-5499

Comment se comporte la voiture ici ? Ce premier affrontement de l’année est plutôt bon pour le moment ?

« Sur le papier, nous étions plus pessimistes que dans les faits, car nous n’avons pas la balance de performances la plus avantageuse… Nous avons développé un très bon kit aéro pour Daytona, qui nous aide énormément, car nous avons très peu de trainée, dans les lignes droites. C’est important car c’est le seule circuit américain qui se rapproche du Mans, car on atteint les 290 km/h ici. Nous avons été surpris de la performance sur un tour, reste à confirmer en course. Daytona, c’est 22h tranquille, et 2h à fond complet ». Lire la suite

Patrick Dempsey lance sa saison 2014 à Daytona

Acteur, mais aussi pilote, Patrick Dempsey avoue qu’il aimerait passer plus de temps derrière un volant, pour assouvir sa passion de la vitesse et de la course automobile. Alors qu’il devrait de nouveau participer aux 24 Heures du Mans en juin prochain avec sa propre équipe (Dempsey Racing), il débute son année avec les 24 Heures de Daytona. Une course qu’il connait bien, dans laquelle il a déjà eu l’occasion de briller. Il nous a accordé quelques minutes pour évoquer cette édition 2014 très attendue.

dempsey-2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-2528

Daytona est un circuit où Patrick Dempsey a de bons souvenirs, avec la 3e place décrochée en catégorie GT en 2011, à l’époque avec une Mazda RX-8. L’histoire peut-elle se répéter cette année ? « Nous avons un bon ensemble avec la Porsche. Je suis très satisfait de la collaboration avec cette marque, et je suis heureux de lancer une deuxième année avec une 911. Coté pilote, comme coté team, je pense que nous avons tout ce qu’il faut pour viser haut, et pourquoi pas la victoire en catégorie GTD« . Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-3304

Sébastien Bourdais à la conquête des 24 Heures de Daytona 2014

Sébastien Bourdais tentera de débuter sa saison 2014 par un succès aux 24 Heures de Daytona. Engagé sur la Corvette DP n°5 du Action Express Racing, le natif du Mans nous a confié son ressenti avant de se lancer pour la séance d’essai nocturne. Il évoque ce premier rendez-vous du nouveau championnat Tudor United Sportscar Championship, et l’avenir.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-3304

Une DP est en pole position, ta voiture est à la quatrième place. Les DP semblent dominer les anciennes P2 pour ce premier rendez-vous de l’année. Avez vous pu voir, toi ou tes équipiers, cet écart entre vous sur la piste ?

L’équipe espérant faire la pole, mais c’est une course de 24 Heures, donc la position en qualification ne veut pas dire grand-chose. Ce qui compte c’est l’équilibre de l’auto, et sa performance sur la durée. De ce coté, nous sommes un peu en difficultés. Cela ne me surprend pas de ne pas être en pole, car nous avons du mal à trouver du grip, et savoir comment faire fonctionner l’ensemble de meilleure manière. Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-3224

Les DP dominent les essais aux 24 Heures de Daytona 2014

Après deux séances d’essais libres disputées sur le Daytona Internation Speedway, les concurrents des différentes catégories ont disputé des séances qualificatives, distinctes selon les classes. A ce petit jeu, c’est une Corvette DP, celle de Gurney, Fogarty, Gidlet et Law qui décroche la pole position. En 1:38.270, l’équipe GAINSCO  / Bob Stallings Racing mène la meute, avec le reste des DP dans la foulée… La première voiture de l’ancienne catégorie P2 est à la 11e place seulement, en 1:39.829.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-3224

Après la séance d’essais qualificatifs des 24 Heures de Daytona 2014, on y voit désormais un peu plus clair sur l’équivalence entre les DP et prototypes ex-P2. Les 10 premières places sur la grille seront occupées par des DP (avec la DeltaWing intercalée à la 8e place). Les P2 victimes d’une mauvaise équivalence ? La Nissan Oreca de l’équipe Muscle Milk Pickett Racing accuse un retard de 1,559 seconde. Derrière, les HPD ARX-03b de chez Extreme Speed Motorsports, pourtant bien armées sur le papier, doivent laisser filer plus de 3,5 secondes, et se retrouvent au milieu d’un plateau de Formula Le Mans. Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-2184

Daytona : là où tout à commencé pour le Corvette Racing

Il y a 15 ans, Corvette Racing débarquait sur la scène de l’endurance pour la première fois, avec sa C5R. Il y a 13 ans, Corvette Racing a remporté une victoire au général lors des 24 Heures de Daytona. Maintenant, avec 90 victoires à travers le monde, 7 aux 24 Heures du Mans, et 10 titres en American Le Mans Series,

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-T-GB-2184

Corvette Racing se lance un nouveau défi. De retour à Daytona, GM fait débuter sa C7R, qui entend poursuivre la domination de la marque américaine sur le GT. Lire la suite

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-1221

67 engagés aux 24 Heures de Daytona 2014

La liste officielle des engagés pour la 52e édition des Rolex 24 At Daytona, avec 67 voitures, annonce une première course du TUDOR United SportsCar Championship déjà culte.

2014-Daytona-24-Hours-TUSC-W-GB-1108

18 voitures dans la catégorie Prototype, 11 en GT Le Mans, 9 prototypes dans la catégorie PC, et enfin 29 en GT Daytona. La fusion de l’American Le Mans Series (ALMS) et du Grand-Am est désormais une réalité, et les plateaux sont mixés. Ces 24 Heures de Daytona annoncent une nouvelle ère, dans laquelle l’endurance façon Le Mans, et l’endurance à l’américaine vont enfin se rencontrer. Qui pour remporter cette première course ? Lire la suite

2014-corvette-c7r-official-photos-surface-1080p-4

General Motors dévoile sa Corvette C7R

Vue à plusieurs reprises en essais, pour préparer la saison 2014, la nouvelle Corvette C7R vient officiellement d’être présentée par General Motors. Plus bestiale que jamais, celle qui prend la suite de la C6R partage de nombreux éléments avec la Corvette Z06, la plus extrême des Corvette de route. Présentation.

2014-corvette-c7r-official-photos-surface-1080p-4

Chevrolet a dévoilé aujourd’hui la voiture de course Corvette C7R, qui a été co-développée avec la toute nouvelle Corvette Z06 2015. L’architecture de châssis, les technologies des moteurs ou encore l’aérodynamique, tous les domaines ont été développés conjointement. Lire la suite

oak-racing-16122013

Jacques Nicolet : « En 2014, nous allons débuter un nouveau cycle »

Jacques Nicolet est un homme d’affaire avisé, autant qu’un passionné de sport-automobile visionnaire. Lui qui a débuté dans les courses historiques dès 1999, a créé sa propre équipe, Oak Racing (fondée suite à la reprise de l’écurie Saulnier Racing, elle même issue de Promatecme). Le Oak Racing prend une place de plus en plus importante dans l’endurance moderne au fil des années, et est aujourd’hui même devenu un constructeur de châssis Onroak Automotive). 2013 fut une année complète, et 2014 s’annonce encore plus riche.

oak-racing-16122013

Jacques Nicolet, le patron visionnaire du Oak Racing – Photo Jean-Michel Le Meur / DPPI

Jacques Nicolet a pris le temps de revenir, pour nous, sur cette montée en puissance, et les objectifs de 2014. Lire la suite

Vincent Beaumesnil, lors de la présentation du règlement 2014

Vincent Beaumesnil (ACO) revient sur la saison 2013 d’endurance

Alors qu’il reste encore une dernière manche dans le cadre du Championnat du Monde d’Endurance (WEC), Vincent Beaumesnil, le Directeur des Sports de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) revient pour nous sur la saison 2013, et évoque 2014.

Vincent Beaumesnil, lors de la présentation du règlement 2014

Vincent Beaumesnil, lors de la présentation du règlement 2014 – Photo Geoffroy Barre

Sans détours, il parle des réussites, de la sécurité, et donne son avis sur le futur match à trois entre Audi, Toyota et Porsche. Entretien. Lire la suite

billetterie-24-heures-du-mans-2014

Les tribunes des 24 Heures du Mans déjà presque pleines

La billetterie pour les 24 Heures du Mans 2014 à peine ouverte (depuis le 18 novembre) et déjà les tribunes sont bien pleines. Un petit tour sur le site officiel de l’Automobile Club de l’Ouest permet de se rendre compte de l’engouement toujours aussi fort pour la grande course.

billetterie-24-heures-du-mans-2014

Une partie de la tribune au dessus des stands est déjà complète (Bloc A), tout comme les tribunes 13 (Singher), 11 (Wimille) et 5 (Dunlop). Ailleurs il reste (un peu) de places. Parmi les bons plans, Endurance Magazine vous recommande la tribune du raccordement à 90€. Une jolie vue sur les deux ralentisseurs « Ford », la grande ligne droite des stands… Un bon endroit pour assister au départ et à toutes les festivités, et aussi pour dormir.

Pour commander vos places, visitez le site http://ticket.lemans.org/

daytona-essais-0005

Essais animés à Daytona, des prototypes s’envolent !

Alors que les essais à Daytona permettent de voir évoluer le plateau combiné de l’USCC, et dessinent ce que sera la saison 2014, deux gros accidents sont venus entacher la journée de mardi.

daytona-essais-0005

En préparation de la saison 2014 du TUDOR United Sports Car Championship (USCC) les équipes sont invitées à venir se roder au Daytona Speedway. Deux jours d’essais qui permettent de voir cohabiter en piste les prototypes Le Mans et Daytona, et les catégories GT combinées. Le chrono ne compte pas officiellement, mais tant en GT qu’en « proto », les meilleurs temps du circuit sont battus. De bonne augure pour le spectacle de la nouvelle saison, mais des sorties de piste soulèvent quelques questions sur la sécurité.

daytona-essais-0002

Action Express Racing, avec un temps de 1:39.623, a mené la danse avec la Corvette DP, tandis que du coté des GT, c’est la Viper du SRT Motorsports qui se distinguait, en 1:47.058. Des temps excellents, mais chaque session (deux sessions par jour) fut interrompue ce mardi.

Westbrook et Barbosa s’envolent

Richard Westbrook, avec la Corvette DP du Spirit of Daytona, se paie une grosse frayeur. A l’approche du premier virage, une crevauson à l’arrière lui fait perdre le contrôle de sa voiture. Idem pour Joao Barbosa, avec la Corvette DP du Action Express Racing. Les deux pilotes, après un examen médical, sont OK, mais les raisons de l’accident semblent identiques. Deux très grosses sorties, dans des conditions similaires, alors que les DP viennent de recevoir des évolutions aérodynamiques ? Faut-il regarder du coté des pneus (Continental) ou du diffuseur arrière ? Il semble en tout cas que ces prototypes, qui prennent désormais plus d’appui afin de voir leur performance améliorée, ne supportent pas cette pression supplémentaire au niveau du train arrière.

daytona-essais-0003

En piste, il fut possible de voir la Deltawing DWC13 qui termine la journée à la cinquième place. Une Viper domine le GTLM, et rappelle aux plus nostalgiques, les heures de gloire des anciennes Viper dans l’arène du Daytona Speedway (victoire de l’équipe Oreca en 2000). Pour la première fois, le Daytona Prototype au moteur twin-turbo EcoBoost du Michael Shank Racing a pris la piste à Daytona, tout comme les BMW Z4 GTE, qui n’avaient jamais eu le plaisir de tourner sur le tracé Floridien.

daytona-essais-0006 daytona-essais-0001 daytona-essais-0004

Source et crédit photo : IMSA

mazda-lmp2

Mazda s’engage en P2 en 2014 en USCC

Voila la nouvelle que l’on attendait depuis des mois ! Aux 24 Heures du Mans 2012, Mazda confiait son envie de revenir aux 24 Heures du Mans dès 2013 avec un programme P2 diesel, l’acteur Patrick Dempsey était alors impliqué dans ce retour. C’est finalement plus d’un an après que Mazda fait l’annonce tant attendue d’une implication concrète de la marque dans un programme. Deux voitures seront engagées en TUDOR United Sports Car Championship.

Les « pataudes » Mazda6 SKYACTIV-D engagées en catégorie GX seront donc remplacées par deux P2, qui utiliseront toutefois le moteur dérivé de ces GT, le 2,2 litres bi-turbo SKYACTIV-D Clean Diesel. SpeedSource Race Engineering sera en charge du programme. Selon John Doonan, responsable du programme Mazda Motorsports, cet engagement est « le plus important depuis des décennies, et le plus ambitieux depuis que Mazda a pris la décision de s’attaquer aux 24 Heures du Mans, avec le succès que l’on connait (victoire en 1991)« .

mazda-lmp2

Les Lola rebaptisées Mazda ?

Les anciennes Lola, gérées par Multimatic, pourraient être homologuées sous le nom de Mazda tant les changements en vue seront nombreux, afin d’intégrer le bloc 4 cylindres 2,2 litres bi-turbo SKYACTIV-D. Mazda continuera à travailler avec l’ACO pour obtenir l’approbation pour l’utilisation du moteur au Mans et dans d’autres séries de voitures de sport (ELMS, Asian Le Mans Series, WEC). « Nous allons continuer à utiliser près de 50% des composants du moteur de production », a expliqué Doonan. « De toute évidence, lorsque vous développez i, moteur dans un châssis prototype, tout est différent d’une GT. Le système de refroidissement a été modifié pour répondre aux besoins d’une P2, le système de suralimentation a changé, mais cela reste des adaptations. Nous voulons revenir au Mans, dans un proche avenir, et nous avons travaillé avec l’ACO pour trouver un juste milieu. Nous voulons montrer ce qu’un moteur issu de la production peut faire par rapport aux autres moteurs au Mans, en WEC ou en ELMS« .

mazda-lmp2-1

Si aucune annonce n’est faite au sujet d’un engagement dans un autre championnat, on peut penser qu’en 2015, si tout se passe bien, l’USCC pourrait ne plus être le seul terrain de chasse de Mazda.

NAEC

North American Endurance Championship 2014

Alors que l’endurance aux Etats-Unis se prépare à un grand changement, avec le lancement du United Sports Car Championship (fusion de l’ALMS et du Grand-Am), un mini-championnat, au sein même de l’USCC, attire déjà les regards. Baptisé « North American Endurance Championship » (NAEC) ce mini-championnat de 4 courses regroupe la crème de l’USCC. Il pourrait bien faire venir plusieurs équipes Européennes tant en prototypes (Oak Racing, Greaves Motorsports, PeCom Racing) qu’en GT.

NAEC

Pas toujours simple de disputer une saison entière dans un championnat, surtout lorsque celui-ci compte 12 manches. C’est pour répondre à la demande de certaines équipes, qui souhaitent pouvoir disputer une série plus « courte », et pour capitaliser sur les noms de certains circuits mythiques que le North American Endurance Championship est né. Il regroupe 4 courses de l’USCC.

Calendrier North American Endurance Championship 2014

  • 24 Heures de Daytona, 25 et 26 janvier (première manche de l’USCC)
  • 12 Heures de Sebring du 12 au 15 mars (deuxième manche de l’USCC)
  • 6 Heures de Watkins Glen 28 et 29 juin (sixième manche de l’USCC)
  • Petit Le Mans, du 1 au 4 octobre (douzième et dernière manche de l’USCC)

Photo : IMSA / Grand-Am