Archives du mot-clé aston martin lmp1

AMR_One-lemans

Analyse // La saison 2011 ratée d’Aston Martin en LMP1

Elle devait être l’arme fatale d’Aston Martin, celle par qui la bataille avec Audi et Peugeot allait enfin pouvoir se matérialiser. Elle, c’est l’Aston Martin AMR-one, première Aston Martin prototype conçue 100% maison sous l’ère David Richards.

Aston Martin AMR-one aux 24 Heures du Mans 2011

Aston Martin AMR-one aux 24 Heures du Mans 2011 (©photo Geoffroy Barre)

Lancée « tard » dans l’intersaison, sur une base technique contestable et contestée par la plupart des observateurs, l’AMR-one a ruiné la saison 2011 du constructeur Anglais. Retour sur un échec que rien ne laissait présager. Lire la suite

Aston Martin AMR-one aux 24 Heures du Mans 2011

Le Mans // Aston Martin cherche performances

Aston Martin AMR-one aux 24 Heures du Mans 2011

Après deux forfaits, aux 12 Heures de Sebring et 1000 km de Spa et une apparition toute relative sur le circuit Paul Ricard, nous attendions avec fébrilité les premiers chronos des Aston-Martin AMR-One sur le tracé de la Sarthe. A l’issue des six premières heures de roulage, la situation ne semble pas s’être améliorée pour les hommes de David Richards. Lire la suite

lucas-luhr

Lucas Luhr chez Cytosport avec Aston Martin

Le team Muscle Milk Aston Martin Racing vient d’annoncer son troisième pilote pour l’American Le Mans Series 2011. Il s’agit de Lucas Luhr, quatre fois champion ALMS. L’Allemand se joindra aux pilotes réguliers de l’équipe que sont Greg Pickett et Klaus Graf pour les trois grandes épreuves d’endurance de cette saison en commençant par les 12 Heures de Sebring en Mars. Lire la suite

david-richards

Prodrive se concentre sur l’endurance et le rallye

A l’occasion du salon Autosport international, David Richards, le patron de Prodrive, a répondu aux journalistes au sujet de son intérêt pour la Formule 1. Si la structure de l’anglais fait souvent la une des info pour s’engager en F1, David Ricahard a levé le doute, confirmant que Prodrive ne s’engagera pas en Formule 1 avant la saison 2013, date de changement de règlement. D’ici là, les priorités restent le rallye, avec la nouvelle mini, et bonne nouvelle, c’est aussi l’endurance, avec la nouvelle Aston Martin qui va s’attaquer aux 24 Heures du Mans. Lire la suite

Lola Aston Martin LMP1 à Spa Francorchamps

Aston Martin Racing : pas encore de plans pour 2010

Lola Aston Martin LMP1 à Spa Francorchamps

Lola Aston Martin LMP1 à Spa Francorchamps

Nous vous en parlions il y a peu, et de nombreux autres sites internet s’en sont fait l’écho, aston Martin Racing pourrait ne pas participer à la saison 2010 de Le Mans Series, et ne venir qu’aux 24 Heures du Mans… L’info semble avoir surpris chez Aston Martin Racing, ou l’on dit qu’aucune décision n’a encore été prise. Un tweet de ce mardi, à 20h42, est assez évocateur : @AMR_Teams: Don’t believe all you read, you’ll see the works cars at more than le mans next year. Pour ceux qui ne parlent pas assez bien la langue de Shakespeare, comprenez qu’il ne faut « pas croire tout ce que vous lisez, vous verrez les Aton Martin officielles au Mans mais pas seulement en 2010« .

Du gravier, de la gomme, et une Aston qui passe (1000km Spa 2009)

Aston Martin : pas de programme 2010

Du gravier, de la gomme, et une Aston qui passe (1000km Spa 2009)

Du gravier, de la gomme, et une Aston qui passe (1000km Spa 2009)

L’équipe officielle Aston Martin pourrait ne pas s’aligner en Le Mans Series 2010, pour se concentrer sur son nouveau prototype, dont l’arrivée en prévue pour l’année 2011. La marque anglaise serait tout de même présente, avec au moins une équipe cliente engageant le coupé Lola l’année prochaine (Signature Plus). Lire la suite

Aston Martin LMP1 dans Forza 3 sur Xbox 360

L’Aston Martin LMP1 dans Forza 3 sur Xbox 360

Aston Martin LMP1 dans Forza 3 sur Xbox 360

Aston Martin LMP1 dans Forza 3 sur Xbox 360

Décidément, les joueurs de Forza Motorsport 3 sur Xbox 360, amateurs de courses d’endurance, vont avoir de quoi se régaler à Noël. Le fameux Holidays DLC pack, qui contiendra 10 voitures, et sera disponible à partir du 8 décembre, contiendra au minimum deux voitures susceptibles de faire plaisir aux fans du Mans. L’Audi R15 TDI, dont nous vous avons déjà parlé, et désormais également l’Aston Martin LMP1 vue au Mans 2009 et dans la saison Le Mans Series. On la voit ici sur le circuit de Laguna Seca (oui les concepteurs de jeux vidéo aiment les anachronismes et n’hésitent pas à faire rouler une Aston martin LMP1 à Laguna Seca ou encore une Acura de Ferran au Mans…). Joli cadeau pour les amateurs d’endurance sur Xbox 360 ! Pour les autres, on a pensé à vous, avec des cadeaux auto (livres).

Harold Primat, à gauche, en compagnie de George Howard-Chappel et Stefan Mücke

Première victoire pour Harold Primat

Harold Primat, à gauche, en compagnie de George Howard-Chappel et Stefan Mücke

Harold Primat, à gauche, en compagnie de George Howard-Chappel et Stefan Mücke

Comme lors de la première course, Mücke s’est élancé de la quatrième place sur la grille de départ au volant de l’Aston Martin LMP1, sous un beau soleil, et il remontait à la troisième place alors qu’il franchissait la ligne de départ ! Mucke s’est ensuite lancé à la poursuite des voitures en tête, faisant une véritable démonstration et il prenait la deuxième place avant de prendre la tête de la course au 15ème tour. Le pilote allemand a ensuite crée un écart de 20 secondes avant de rentrer au stand au 39ème tour, juste après la première heure de course, pour passer le volant de la LMP1 à Harold Primat. Lire la suite

Départ des 1000km de Catalunya 2009

Aston Martin remporte les 1000km de Catalunya

Retour gagnant pour la Lola-Aston Martin officielle en LMP1

Les deux Lola-Aston Martin ont été largement admirées pour leur livrée orange et bleue, mais aussi pour leurs performances puisque l’équipe a signé la victoire pour son retour en tant qu’écurie usine.

Départ des 1000km de Catalunya 2009

Les Britanniques s’étaient révélés fiables la saison dernière en obtenant deux podiums en Le Mans Series, mais ils ont été en mesure de monter sur la plus haute marche du podium pour la première fois, après n’avoir mené que 60 tours. Stefan Mücke, qui était deuxième avant son dernier relais, est parvenu à prendre le dessus sur son principal adversaire quelques tours avant la fin de la course, comme il l’a confirmé : « Je ne pensais pas à la victoire au début de mon dernier relais. La voiture était bien équilibrée après que nous avons procédé à quelques changements. Je suis ravi parce que c’était une belle course et que nous avons été chanceux dans le trafic, mais si vous avez une bonne voiture, vous pouvez attaquer et doubler très facilement. »

La toute nouvelle Pescarolo a fini la course en deuxième position à quelques secondes du prototype britannique après une âpre lutte qui a quelque peu déçu Christophe Tinseau : « La Lola-Aston Martin était un peu plus rapide, pas tant que cela, mais suffisamment rapide pour me dépasser. Nous avons perdu du temps dans les stands et nous devons travailler cet aspect. » C’est pourtant un résultat incroyable pour une voiture qui a fait ses premiers tours de roues sur une piste vendredi dernier, tandis que le Team Oreca-Matmut, troisième, n’a pas encore reçu sa nouvelle aéro.

Le rookie Bruno Senna s’est hissé sur le podium pour sa première course en Le Mans Series. Il a déclaré : « la course a été splendide, un peu spéciale parce que c’était ma première. Ma voiture s’est révélée fiable et constante et je n’ai commis aucune erreur, malgré la difficulté à se frayer un chemin dans le trafic. A la fin, je me sentais très bien dans la voiture. »

Avec six changements de leader, la catégorie a montré que le niveau de compétition est très relevé, ce qui semble prometteur pour les courses à venir, tout comme en LMP2.

Racing Box confirme sa pole en LMP2

Deux voitures, une pole et deux podiums : le Team Racing Box ne pouvait pas rêver mieux comme début de saison avec les Lola-Judd. Le fabricant de châssis britannique est le grand vainqueur du jour en LMP2, ce qui a fait d’Andrea Piccini un pilote heureux : « L’équipe a bien travaillé en un laps de temps très court. Nous n’avions qu’une seule voiture à notre disposition pour les essais hivernaux et les deux autos sont sur le podium. Nous n’avons connu que des problèmes sans conséquences et je n’ai pas eu besoin de beaucoup attaquer. Michelin a aussi accompli sa mission car nous avons pu doubler les relais dès le début. »

Entre les deux Lola, la nouvelle Ginetta-Zytek du Quifel ASM Team a montré que sa monture était non seulement véloce, mais aussi fiable pour sa première apparition. L’écurie portugaise est partie deuxième sur la grille et termine à la même position malgré un problème technique lors d’un changement de jante. Avec six prototypes réunis en quelques tours, la catégorie est devenue plus forte que jamais et le titre devrait être très disputé.

Le drapeau russe flotte sur le LMGT1

Partant du fond de grille après avoir réalisé la pole, la Lamborghini Murcielago d’IPB Spartak Racing a remporté sa première course dans la série, en partie grâce à ses pneus Michelin, comme l’a expliqué Peter Kox : « Je suis parti dernier et la voiture de sécurité m’a un peu aidé, mais nous devons avant tout notre victoire à nos pneumatiques. »

La Corvette du Luc Alphand Aventures a dû se contenter de la deuxième place suite au tête-à-queue du pilote-propriétaire de l’écurie qui a perdu plusieurs minutes dans le bac à gravier. Malgré un plateau resserré, la course a été disputée et devrait le rester tout au long de la saison.

Porsche de retour en LMGT2

Le Team Felbermayr-Proton a démontré aujourd’hui qu’il méritait son titre de vice-champion la saison dernière en gagnant la catégorie. L’équipe allemande a apporté la seconde victoire du weekend à Porsche après celle d’hier en Classic Endurance Racing. Marc Lieb a indiqué : « Notre relais dure un ou deux tours de plus que celui de la Ferrari alors que nous évoluons sur le même rythme qu’elle, ce qui nous a permis de terminer devant elle. »

Les détenteurs du titre ont conduit leur Ferrrari sur la deuxième marche du podium tandis que Hankook, nouveau venu en tant que manufacturier pneumatique, pouvait s’enorgueillir d’une troisième place avec le Team Felbermayr-Proton et sa Ferrari.

Michelin Green X Challenge

Le Michelin Green X Challenge a récompensé l’écurie Bruichladdich-Bruneau et ses pneus Dunlop pour la manche d’ouverture de la saison. Cette course avait un goût particulier pour Pierre Bruneau qui a gagné sur ce circuit il y a dix ans avec une Debora.

Porsche et les Britanniques brillent dans les courses support

Porsche a privé Lola d’une autre victoire ce weekend. La 908/4, ancienne star de l’endurance, a remporté l’épreuve de Classic Endurance Racing avec Jean-Marc Luco à son volant, parti de la deuxième position sur la grille de départ et dont la course fut relativement tranquille.

En Radical European Masters, le « God save the Queen » a résonné par deux fois grâce à Stuart Moseley et Derek Johnston. Si le duo est parti de la première ligne pour la première course, l’histoire fut différente lors de la seconde manche puisqu’ils se sont élancés de la troisième ligne pour ramener le trophée à la maison.

Si vous n’avez pu suivre la course en direct, revivez les meilleurs moments sur Eurosport International en différé de 00h00 à 00h30 ce soir et en rediffusion mardi prochain de 00h00 à 00h30.