Audi R8 du team WRT à Nogaro - GT1 World

GT1 : Le team WRT et ses Audi R8 domine le week-end à Nogaro

Stephane Ortelli et Laurens Vanthoor ont réalisé le week-end parfait pour Audi et le team WRT à Nogaro, à l’occasion de la manche d’ouverture du Championnat du Monde FIA GT1. Tant lors de la course de qualification et que de la course de championnat, les deux pilotes ont dominé les débats, tandis que la voiture soeur de Frank Stippler et Oliver Jarvis est seconde. Deux doublés en un week-end, le team Belge réalise le début de saison idéal à l’occasion des coupes de Paques du circuit de Nogaro.

Audi R8 du team WRT à Nogaro - GT1 World

Audi R8 du team WRT à Nogaro - © GT1 World

La course de championnat disputée le lundi fut particulièrement serrée entre les deux Audi R8 LMS du team WRT. Sous la pression des Mercedes SLS, l’Audi R8 de Stephane Ortelli et Laurens Vanthoor, clairement la plus rapide, prend la tête, pour assurer le coup, à 15 minutes du terme.

Audi R8 du team WRT en bataille avec une Mercedes SLS à Nogaro - GT1 World

Audi R8 du team WRT en bataille avec une Mercedes SLS à Nogaro - © GT1 World

Belles performances durant ce week-end également pour le Reiter Engineering avec ses Lamborghini Gallardo LP600, ainsi que le ALL-INKL.COM Münnich Motorsport et ses Mercedes SLS, les deux team étant montés au moins une fois sur le podium. En retrait, les McLaren GT MP412C engagées par l’équipe Hexis : Les deux McLaren Hexis ont été contraintes à l’abandon à Nogaro, mais la détermination de l’équipe française championne du Monde FIA GT1 en titre est intacte.

Audi R8 du team WRT à Nogaro - GT1 World

Audi R8 du team WRT à Nogaro - © GT1 World

Stéphane Ortelli brille pour cette première manche, lui qui apprécie la piste de Nogaro : « Nogaro est une piste à l’ancienne, un circuit naturel qui, à part un seul virage, est resté inchangé à travers les années, sans être dénaturé par des chicanes« , explique Stéphane Ortelli, qui connaît particulièrement bien l’endroit. « Ce n’est pas une longue piste, mais elle propose une belle combinaison de lignes droites, où il est possible de doubler, de courbes rapides et de virages plus lents. C’est une piste où il est essentiel de trouver le bon rythme et où il faut se montrer prudent. Comme tous les circuits plus anciens, les murs ne sont pas loin de la piste et certaines zones de freinage sont délicates. Mais c’est un circuit que j’adore, surtout qu’il y règne toujours une ambiance très agréable. Le circuit offre de belles zones pour les spectateurs et les fans sont toujours très nombreux. Pour les compétitions françaises, c’est une tradition de commencer la saison ici et débuter le championnat à Nogaro est donc quelque chose d’habituel pour moi.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>