Oak Racing devant pour les essais au Ricard

Le plateau de l'European Le Mans Series en action, avec la Morgan-Judd aux vants-postes. Frédéric Le Floch / DPPI

Comme de coutume, les essais officiels de lancement de la saison European Le Mans Series se tenaient au circuit Paul Ricard.

Le plateau de l'European Le Mans Series en action, avec la Morgan-Judd aux vants-postes. Frédéric Le Floch / DPPI

Le plateau de l'European Le Mans Series en action, avec la Morgan-Judd aux vants-postes © Frédéric Le Floch / DPPI

14 voitures prenaient la piste durant ces 2 journées. Beaucoup d’équipes préparent encore leurs montures en vue de la première course de la saison (les 6 Heures du Castellet) ce qui explique la faiblesse relative du nombre d’inscrits.

L’écurie OAK Racing se révélait la plus rapide (1’46 »138) sur l’ensemble des tests avec sa nouvelle Morgan‐Judd confiée à Guillaume Moreau et Jacques Nicolet, qui ne porte pas encore sa livrée Gulf, contrairement à l’Aston Martin Vantage GTE. Le pilote patron de l’équipe se retrouve derrière le volant de la Oak rebaptisée Morgan pour cette saison, et débute de la meilleure manière possible son arrivée en piste. Sébastien Philippe, le nouveau responsable de l’écurie se réjoit de ces essais : « Nous avons réalisé deux journées d’essais très positives. Nous étions là pour déverminer notre voiture dont l’assemblage a été terminé mardi dernier, juste avant de partir pour le Paul Ricard. Nous nous sommes concentrés à trouver des réglages corrects et à valider le fonctionnement des différentes parties de notre voiture. Nous avons emmagasiné de bonnes informations et obtenu des réponses à certaines de nos interrogations ».

Mathias Beche au volant de l'Oreca 03

Mathias Beche au volant de l'Oreca 03 © GaazMaster

L’écurie Thiriet by TDS Racing s’est distinguée lors de la première journée d’essais, Mathias Beche plaçant la Oreca 03 Nissan devant en 1’47 »08, qui restera le second meilleur chrono des essais. « La très bonne base de réglage développée en 2011 ne correspond malheureusement plus au règlement 2012 car la voiture a significativement évolué et les pneumatiques sont différents. Nous partions donc d’une feuille blanche. Je crois que nous pouvons être satisfaits du déroulement des opérations, les échanges que j’ai pu avoir avec mon ingénieur Jacquet Morello ont été, comme à chaque fois, très constructifs et nous avons eu une constante progression lors de ces deux journées. Nous avons pu valider notre niveau de performance en réalisant le meilleur temps du samedi après-midi et le 2ème temps au général de ces essais, c’est un bon début. Nous avons les outils nécessaires à la réussite, à nous d’en tirer le maximum pour viser le haut de la hiérarchie dans ce « Championnat d’Europe« .

Essais Le Mans Series au Castellet Jean Michel Le Meur / DPPI

Essais Le Mans Series au Castellet © Jean Michel Le Meur / DPPI

Greaves Motorsport est à la troisième place. Malgré un problème de boîte de vitesses qui ralentissait le travail de l’équipe dans l’après‐midi du premier jour et obligeait à faire venir une pièce d’outre‐Manche durant la nuit, la Zytek Z11SN‐Nissan pilotée par Alex Brundle répliquait durant la séance du lendemain matin en décrochant le 3e chrono absolu.

Posté par

Endurance Magazine est un blog pour les passionnés d'endurance et de sport auto créé par Geoffroy Barre, qui suit les 24 Heures du Mans depuis 1993 et se rend sur les meetings ELMS / WEC. Rejoignez moi sur mon profil

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>