Toyota : Tout savoir sur le programme d’endurance 2012

Toyota TS030 au circuit Paul Ricard en essais

Voila. La présentation officielle de la nouvelle Toyota LMP1 vient de se dérouler. Après les photos volées d’AutoHebdo, qui nous avaient permis de jeter un premier coup d’oeil au modèle réel, puis la première image qui a « fuitée » hier, rompant un embargo imposé par la marque jusqu’à 19h, voici tous les détails donnés par le constructeur.

TS030 HYBRID : dans la lignée des Toyota du Mans

Le nom de la nouvelle Toyota LP1 est officiel : TS030 HYBRID. Le terme TS est un acronyme de TOYOTA Sport. La « 030″ succède aux légendaires TOYOTA que sont les TS010 et TS020 et qui avaient participé aux 24 Heures du Mans dans les années 1990 avec des podiums à la clé. Espérons que cette parenté dans le nom ne porte pas malheur à la nouvelle création de Toyota. Nous avons eu confirmation que la voiture vue en essais (ainsi que sur ces photos) est bien le tout premier châssis carbone LMP1 développé et produit par TMG.

Toyota TS030 au circuit Paul Ricard en essais

Toyota TS030 au circuit Paul Ricard en essais © Toyota Motorsport

« Le prototype complet a été assemblé pour la première fois avant le premier roulage qui s’est déroulé du 11 au 13 Janvier sur le circuit Paul Ricard » explique le constructeur. La TS030 HYBRID a parcouru plusieurs centaines de kilomètres dixit Toyota, sans pour autant donner plus de détails. Il semble que cette première séance de roulage se soit plutôt bien passée, elle est conforme au tableau d’essais.

TS 030 : Les détails sur l’hybride

Coté moteur, il faudra parler de groupe motopropulseur THS-R (TOYOTA Hybrid System – Racing). L’ensemble est composé d’un nouveau moteur essence V8 3,4 litres atmosphérique (une évolution du moteur confié à l’équipe suisse Rebellion en 2011 ?) et d’un système hybride avec un condensateur de stockage développé par Nisshindo, partenaire officiel du team.

Toyota affiche la technologie hybride

Toyota affiche la technologie hybride © Toyota Motorsport

Le règlement autorisant les systèmes hybrides à récupérer un maximum de 500kJ entre les zones de freinage, tout en limitant la redistribution de l’énergie sur deux roues seulement, Toyota devra faire un choix parmi les systèmes testés : choisir les moteurs situés à l’avant (produit par Aisin AW) ou à l’arrière (développé par DENSO, partenaire officiel du team).

Nicolas Lapierre explique son sentiment au sujet de la Toyota LMP1 : « Ma première impression après le roll-out a été très positive. Le châssis est vraiment abouti et le système hybride fonctionne très bien. Combiné à un appui aéro impressionnant, la TS030 HYBRID réagit bien, rapidement et de manière efficace : c’est une bonne chose du point de vue du pilote. C’est complètement différent de ce que j’ai pu connaître auparavant« .

Le Mans 2012 : deux engagements pour Toyota

« TOYOTA est le premier constructeur à avoir confirmé sa participation au Championnat du Monde d’Endurance FIA avec la technologie hybride, endossant le rôle de pionnier pour cette technologie. A ce jour, plus de 3,5 millions de voitures hybrides TOYOTA ont été vendues à travers le monde » explique le communiquée. Dans cette logique, Toyota se devait de demander deux engagements pour les 24 Heures du Mans 2012, épreuve reine de ce nouveau championnat.

Les pilotes de la Toyota TS030 hybride en essais

Les pilotes de la Toyota TS030 hybride en essais © Toyota Motorsport

La demande est officielle, et Toyota sera également au départ des 6 Heures de Spa-Francorchamps en mai prochain, pour les grands débuts en piste de la TS030. une participation à d’autres manches sera confirmée prochainement, il est notamment question des manches en fin d’année, qui se déroulent… en Asie !

Bientôt un équipage 100% japonais ?

Si le premier équipage constitué d’Alex Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima a d’ores et déjà été constitué pour la première voiture, Toyota n’a pas encore donné de noms pour la seconde voiture… On apprend toutefois qu’Andrea Caldarelli rejoint le team comme pilote « junior » tandis que c’est le japonais Hiroaki Ishiura qui a fait rouler le premier prototype avec Alexaner Wurz et Nicolas Lapierre. Il devrait faire partie du second équipage, lui qui est un produit de la ESSO Formula Toyota Series et qui participe au Super GT et à la Formula Nippon pour Toyota depuis des années.

Posté par

Endurance Magazine est un blog pour les passionnés d'endurance et de sport auto créé par Geoffroy Barre, qui suit les 24 Heures du Mans depuis 1993 et se rend sur les meetings ELMS / WEC. Rejoignez moi sur mon profil

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>